mauvais jugement

Quand j’ai ouvert ce blog, le 30 juin dernier, ma saison d’activités était terminée, je n’avais plus de réunions pour divers comités et mes vacances débutaient.  J’étais encore euphorique du succès que j’avais eu, en seulement 3 mois, avec la page facebook de PANDA Lanaudière nord, j’avais du temps et tout plein de choses à dire.

Pleine de bonne volonté, je me suis dit que j’étais assez mature pour me structurer, j’allais me faire un plan de match et m’y tenir pour éviter de mettre 50 articles d’un coup et puis plus rien.  Et puis, je ne voulais pas que ce blog soit comme un des nombreux projets que j’ai débuté sans jamais le terminer…

Sachant très bien que ma nature TDAH ne fonctionne pas comme ça, je me suis trouvée très rusé d’avoir pensé ouvrir un document Word dans lequel j’allais pouvoir écrire plusieurs textes d’avance et de là, j’allais pouvoir « copier-coller » les textes à des intervalles réguliers pour les mettre sur ce blog.gestion du temps

Les 2 premières semaines j’ai écris 6 textes, les 2 semaines suivantes j’en ai écris 4 et puis … plus rien.  J’ai tout plein de titres et des débuts de textes mais aucun ne dépasse 2 paragraphes et aucun d’eux n’est vraiment intéressant.

À la mi-août mon travail à repris, la rentrée scolaire de mes enfants a monopolisé beaucoup de temps, mes soirées d’activités et mes réunions sont de retour et là, je me demande où j’avais la tête quand j’ai ouvert ce blog? Où je vais trouver du temps pour écrire?

Le problème ce n’est pas ce blog, ou aucun des nombreux (trop nombreux) projets inachevés qui font partie de mon histoire de vie, c’est mon mauvais jugement du temps.

Je n’arrive pas à juger du temps que me prendra un travail à faire, ni de la quantité de temps nécessaire à la préparation de ce travail.  Avoir du temps de libre « ici et maintenant » c’est avoir du temps à combler par un projet.  Je n’évalue pas que je comble 2 heures de temps libre par semaine par un projet demandant 10 heures par semaine, non!

Pour moi, c’est un « espace temps » à remplir avec un « espace projet » et les deux me paraissent être un « espace » de même grosseur.  J’ai abandonné beaucoup de projets non pas parce qu’ils n’étaient pas intéressants mais simplement parce qu’ils devaient occuper trop de temps que je n’avais tout simplement pas.

Alors je n’abandonnerai pas ce blog mais de toute évidence, je n’arriverai pas à « fournir » autant de textes, sur une base aussi régulière que j’ai d’abord estimé.  Et puis au moins, ce blog me permet ENFIN, de faire avancer un projet en verbalisant ce qui ne fonctionne pas dans mes projets.

Béa

Publicités

A propos Béatrice

Adulte TDAH, maman de 4 enfants TDAH (hyperactif, dyslexique, lunatique, trouble d'opposition & provocation, anxieux, syndrome Gilles de la Tourette, etc.)
Cet article, publié dans adulte & TDAH, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour mauvais jugement

  1. Ponsard Jessica dit :

    bel article, je vous lirai régulièrement, je sais que l’évaluation du temps est un des soucis des TDAH, ce qui est bien c’est d’en avoir conscience et de ne pas laisser tomber ce blog. Courage

  2. Eh bien voilà un excellent article, qui me donne exactement ce que je cherche : un témoignage d’un(e) autre TADH, afin de me sentir moins seul. Merci, je me sens moins seul avec mon « wooof, j’aurai toujours le temps ».

    D’ailleurs, il existe un levier pour enclencher le « turbo » : la motivation pour un retour rapide et direct de nos actions. Dans mon cas, c’était les commentaires et les réactions à mes posts (http://arretedefairedeshistoires.fr/). J’ai réussi à faire tenir mon blog pendant 3 ans en gros, et il est depuis un an au repos. Je n’ai pas pu continuer devant la montagne de trucs vitaux à assurer à côté. Je pense reprendre, quand mes autres activités auront marqué le pas (en vrac et en ce moment : déménagement, changement de boulot et de maison, nouvelle vie à deux, etc.).

    As-tu quelque chose dans ce genre ?

    En tout cas moi je te lis avec plaisir et je t’ai référencée dans mes favoris.

    • béatrice dit :

      Merci Frédéric! Effectivement, les commentaires et réactions donnent de l’énergie, mais pour ne pas être exclusivement influencé par ceux-ci (ex: en cas de commentaires négatifs) je tente présentement de trouver un élément dans ma routine pour régulariser mes publications. Présentement c’est tout blanc ou tout noir et je cherche une teinte de gris qui me conviendrait.
      Pour la 2e question; non, je n’ai aucune excuse pour justifier que mon inspiration soit à plat (même maison et conjoint depuis 20 ans, même boulot depuis 10 ans). Mon cycle d’hyperactive à dépressive varie beaucoup dépendant de l’effort que je dois mettre. Chercher des publications sur le net pour ma page facebook me demande peu d’efforts et écrire un texte intéressant, me relire pour corriger le max de fautes et surtout m’assurer de ne pas trop m’éloigner du sujet initial, me demande un effort épouvantable.

  3. Ma 2e question se rapportait à ce que tu peux trouver en toi pour te booster, pas sur ce qui te met à plat !! Je ne te demandais pas de t’excuser, désolé du malentendu !

    J’avais comme toi une masse d’articles d’avance, certains à moitié faits, d’autres complètement, certains n’étaient qu’un titre, et je me promenais avec ma clé USB dans la poche et un carnet de notes dans l’autre, si l’envie me prenait, je rentrais des trucs.

    Je ne sais pas quel rigolo a inventé qu’il FALLAIT publier régulièrement. C’est sûr que si tu cherches une audience spécifique, avec un but de visibilité, il vaut mieux publier régulièrement ET SURTOUT assurer son référencement, mais là on est vraiment dans le blog amateur, on ne refait pas TechCrunch ou Mashable… Le référencement se fera tout seul.

    D’ailleurs, tu es déjà dans la revue de presse des TDAH que voici : http://www.scoop.it/t/tdah-news (voir page 3). C’est un début ! Le réseau mondial des « gens avec TDAH » nous attend !

    • Béatrice dit :

      Finalement Frédéric, j’ai trouvé la réponse (ou la réponse m’a trouvé…hi!hi!hi!). Ce que je peux trouver en moi pour me booster… c’est l’émotion! Quand j’y suis connecté, je suis inspirée! Merci pour le référencement, c’est très appréciée!

  4. De rien ! Si un article mérite d’être mis en valeur, je le référence. C’est en plus un plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s